soutien socio-éducatif

le soutien socio-éducatif et l’accompagnement

Le soutien proposé par l’équipe éducative démarre à l’arrivée de la résidente au foyer, avec les premiers entretiens. Une évaluation des besoins de la résidente et de ses enfants est effectuée dans les 15 premiers jours du séjour et un projet est défini avec la résidente, en collaboration avec son réseau.

Ce soutien socio-éducatif, à visée d’accompagnement global pendant le séjour de la résidente, est de trois ordres : soutien socio-éducatif individuel, accompagnement dans les démarches de réinsertion, soutien collectif.

Durée du séjour

  • jusqu’à 6 mois, réévaluable en fonction des besoins

 

Le soutien socio-éducatif individuel vise prioritairement une réintégration sociale de la personne. Il permet à la femme de se recentrer, de se retrouver, de reprendre confiance en elle et de développer son potentiel. Le travail sur le bien-être psychologique de la résidente est essentiel, ainsi que le travail sur le développement et la consolidation des liens mère-enfant. Ce type de soutien et d’encadrement demande une disponibilité et une proximité importantes de la part du personnel éducatif avec une grande qualité d’écoute et de créativité.

L’accompagnement dans les démarches de la résidente dépend du projet que celle-ci s’est fixé en arrivant au foyer Arabelle. Les démarches ne sont pas faites à la place de la résidente, mais en collaboration avec elle. Ces démarches ont la plupart du temps trait à la recherche d’un emploi ou de cours spécifiques de type apprentissage ou formation (très souvent en français), à la situation médicale des femmes et de leurs enfants, à la clarification du statut juridique (recherche d’un avocat ou conseiller juridique, accompagnement au tribunal) et à la recherche d’un logement.

Le soutien collectif est complémentaire à la prise en charge individualisée :

  • réunion de vie communautaire : vise à régler les difficultés pratiques inhérentes à la vie communautaire (cohabitation, propreté et hygiène des chambres et des salles de bain, partage des tâches ménagères, etc)
  • séances thématiques, organisées en fonction des besoins ou de la demande des résidentes, le plus souvent en coordination avec des partenaires externes : santé et soins, sexualité, contraception, alimentation, etc
  • groupes de parole avec Solidarité-Femmes, pour aborder des thèmes liés à la violence conjugale (tels que : s’affirmer, les enfants exposés aux violences, la peur dans la rue etc.)

FAIRE UN DON

Nous vous remercions de tout coeur de votre soutien et de votre générosité.

donner