valeurs

Accueil et intégration

L’accueil à la crèche se fait sans distinction d’origine, de culture, de religion, de sexe ou de handicap.

Les enfants externes sont accueillis selon un planning annuel après une période d’adaptation progressive qui permet à l’enfant de prendre connaissance des lieux et des professionnels qui l’entourent.

L’accueil des enfants internes varie au gré des arrivées et peut se faire plus rapidement, souvent sans période d’adaptation et en situation de rupture familiale. Le fait d’avoir un groupe d’enfants externes facilite l’intégration en cours d’année des enfants internes au foyer et permet une plus grande socialisation de ces derniers.

Collaboration et communication

Avec les parents et les mamans : il s’agit essentiellement de favoriser et de consolider les liens parents-enfant (mère-enfant dans le cas des mamans internes) ainsi que les compétences parentales. Comprendre les besoins de l’enfant et encourager les interventions tant au niveau des soins qu’au niveau de l’affectif.


Avec les partenaires du réseau
(GI, SSJ, SEI, etc…) : il s’agit d’intégrer, si nécessaire, dans le suivi individuel des enfants, les partenaires susceptibles de soutenir les parents. Il s’agit également d’organiser des projets de collaboration au niveau des groupes d’enfants (projet psychomotricité, ateliers d’information pour les parents et/ou pour les enfants, visites médicales régulières, etc.)

Enfin, les équipes éducatives du foyer et de la crèche se rencontrent chaque semaine en colloque pour évaluer les situations dans leur globalité et apporter un soutien de qualité aux enfants ainsi qu’à leur famille.

 

Respect et confiance

L’équipe éducative travaille dans le respect des identités de chacun. Sont concernés en priorité les enfants et les familles, mais aussi tous les collaborateurs et les partenaires extérieurs. Il s’agit d’offrir un espace adapté aux besoins des enfants, un lieu rassurant et protecteur afin de créer les conditions favorables au développement harmonieux de l’enfant, respectueux de son rythme et de son évolution vers l’autonomie. Les familles et les mamans sont considérées comme des partenaires à part entière, sans lesquelles le travail avec les enfants ne peut se faire de façon adéquate et bénéfique pour le bon développement des enfants.